Le Mystère de la Femme Phoque et autres contes inuit

  • Pour toutes les oreilles à partir de 6 ans
  • Durée : 45 minutes

Tout là-haut, dans le Grand Nord, au pays des inuit, la nature est très présente et la vie y est rude. Mais les animaux et leurs esprits savent protéger ceux qui les respectent…

Catherine Le Flochmoan entraîne les enfants, en chansons et en contes, dans les mystères de l’Arctique, à travers
3 histoires emblématiques de l’imaginaire inuit

Au programme 3 contes traditionnels inuits pour voyager dans les traditions étranges et mystérieuses du peuple inuit.

—————————————————————————————————————-

« Le mystère de la femme phoque »

Les anciens racontent que certaines nuits d’hiver, de jeunes-femmes-phoques quittent leur pelage pour danser nues sous les étoiles.

C’est à ce spectacle incroyable qu’une nuit, Oshira, un rude chasseur solitaire, a la chance d’assister, caché derrière un bloc de glace.
Mais il en profite pour capturer une des jeunes femmes-phoque et il l’épouse contre son gré.
Un enfant naît.
L’amour est immense entre la jeune femme-phoque et son enfant mais un jour celle-ci devra repartir en mer …

 » Sedna, le grand esprit de la mer « 

Un des grands mythes fondateurs de la tradition inuit, encore très connu aujourd’hui (il en existe autant de versions que de villages).

Sedna est une très belle jeune fille, très convoitée pour sa beauté mais aucun homme n’est assez bien pour elle! Excédé, son père finit par l’obliger à épouser son chien…puis ce sera le tour d’un homme-oiseau cruel et maléfique … Après avoir beaucoup souffert, Sedna parviendra à sauver ses enfants avant de rejoindre le fond de l’eau où elle réside encore, devenue le Grand Esprit de la Mer.

Mais quand Sedna, qui préside au respect du monde marin par les hommes, se fâche, la famine guette les inuit. Les chasseurs le savent et doivent respecter la nature…

 » Itak et le Grand Ours « 

Itak est un tout-petit garçon qui vit seul avec sa grand mère mais il est si petit que tout le monde se moque de lui…

Mais un jour qu’il était désespéré, Itak rencontre Nanourq, le Grand Ours blanc, Nanourq, qui sait parler le langage des hommes et le Grand Ours lui apprendra à devenir un Grand Chasseur très respecté et dont plus personne ne se moquera…


Dans sa contée, Catherine utilise des mots inuit et elle chante des chants inspirés de la tradition vocale inuit